Ça Ira (1) Fin de Louis de Joël Pommerat

Le théâtre peut-il nous mettre « au présent du passé » ? Sans représenter aucune des figures mythiques de la Révolution française, le spectacle  de Joël Pommerat s’inspire des grandes lignes de lʼhistoire révolutionnaire, pour interroger  et réexpérimenter  son processus collectif,  son caractère improvisé, la multiplicité de ses acteurs.

Les questions qui surgissent à chaque pas sont à la fois concrètes et philosophiques : l’engagement, le courage, la violence, la justice, la représentation en politique, la légitimité du pouvoir, la souveraineté populaire, le peuple…

L’équipe de création a beaucoup travaillé à partir de textes d’archives, improvisant à partir dʼelles, avec l’appui de la dramaturge Marion Boudier et de historien Guillaume Mazeau, invités de cette rencontre ainsi que le créateur son François Leymarie.

Qu’apporte le jeu théâtral à la pensée de l’histoire ? Quels enjeux historiographiques nourrissent une telle démarche? Telles sont les questions qu’on abordera, ainsi  bien sûr que  celles posées directement par le spectacle lui même, et qui résonnent avec notre présent : Qu’est-ce que vivre ensemble ? Comment s’organiser pour survivre, pour créer du commun, pour se défendre, pour construire une société plus juste ?   

Pour aller plus loin : 

bibliographie-revolution-pdf